Depuis la croix de Rossane
De la croix de Rossane, vue vers l'est.

Accueil // Marches & rando. // Rando - Autres // Rossane par la croix du Plane.

Rossanaz par la croix du Plane puis le trou du 'Pachu'.

.

La montée sur Rossane / Colombier se fait classiquement par les Aillons, souvent par la combe du Cheval (Du chef-lieu d'Aillon-le-Vieux ) ou depuis le col de la Fullie. Il faut dire que le choix est large en rajoutant par Montlardier, la Bottière, Crévibert...

L'itinéraire que je vous propose dans cette page est peu pratiqué car peu connu. Aucune indication sur les cartes ou sur le terrain.

Rando faite début juin 2019.

PS : Diaporama maxi-taille en cliquant sur les photos + roulette de la souris (ou flèches) pour le défilement.

De nos gites, partez à pied pour rejoindre 'Montlardier', hameau distant de 500 m de nos gites.

Traversez le village et montez par la route forestière qui est tout au bout, vers l'est.

Suivez la piste jusqu'à la barrière installée. La montée vers l'alpage de 'la montagne à Besson' part sur votre gauche.

La piste est un peu défoncée actuellement par les tracteurs de débardage car une coupe de bois est en cours d'exploitation (juin 2019).

On arrive rapidement au chalet Besson, en état bien médiocre. Encore quelques années et il va s'écrouler ! le chalet Chaffard est sur l'autre versant des patures, à droite.

Continuez vers le sud pour rejoindre la croix du Plane.

De la croix du Plane, j'ai choisi de continuer dans la même direction pour rejoindre le réservoir d'eau. Il sert à alimenter plusieurs bassins avec des flotteurs automatiques pour le bétail qui pature la montagne.

Des sommets de Jarsy ou d'Ecole, on le voit bien et je voulais y passer par curiosité. il doit bien faire au minimum une cinquantaine de m3.

Pour info, le troupeau de génisses emmontagne vers la mi-juin chaque année. En 2019, c'était le 15 juin.

Du réservoir, j'ai pris à flan de montagne vers l'ouest en voulant rester à même altitude. Puis je suis redescendu plus loin (par erreur), puis remonté (par nécessité car couloir).

En fait, le plus 'simple' est d'essayer de rester le plus à plat possible. prudemment, selon vos capacités. On peut aussi monter de la croix du Plane vers un rocher triangulaire au pied d'un bosquet de sapins avant le pierrier.

Il faut rejoindre un sentier qui passe à niveau d'un gros rocher plat (voir les photos annotées et les vues aériennes). Une fois repéré, tout roule !

Sur la trace, filez vers Rossane en passant au pied de la falaise. Quelques coups de peinture rouge ont été 'tagués' sur les rochers par endroits.

Plus loin, le passage du 'trou du Pachu' est là (je ne sais pas d'ou vient ce nom mais j'ai toujours entendu mon père / mon oncle et les anciens le nommer ainsi).

Il faut filer sur votre droite (à gauche la falaise est de plus en plus haute) pour trouver ce passage d'un mètre de largeur.

Une fois franchi et donc dans la combe de l'Illiette, remontez vers le sud ouest en direction du col (de Rossanaz- 1777m).

Sur votre gauche, le roc de Poyez et le Colombier plus loin.

Au col, la croix est à 10 minutes environ.

Quelques centaines de mètres avant, une petite croix en fer est scellée sur un rocher, dans un vallon qui accueille tous les ans une messe le dernier dimanche de juillet.

La panorama de la croix sur les Bauges derrière vaut vraiment le détour.

Nos gites sont au pied et les 4 plans d'eau en bordure du Chéran se voient bien.

Au sud, le Colombier (2045m). Vous pouvez y aller en passant par le col du Colombier puis suivre la crête.

Sinon, montez à vue sous le Roc de Poyez comme indiqué sur ma page d'une rando au Colombier . C'était dans le sens descendant à l'époque mais j'y suis passé depuis pour la montée et ça passe bien aussi.

Depuis la croix de Rossane, on a une vue directe sur le stade de neige de Margériaz.

On voit bien les larges parkings au pied de la station.

Les pistes ont été ré-engazonnées les premières années du stade de neige avec apports importants de terre pour végétaliser les pistes.

Vous pouvez consulter ma page sur le stade de neige de Margériaz pour l'hiver. En été, la Spéléo-rando de Margériaz est vraiment super.

Le retour sur nos gites se fera par la combe de l'Illiette puis le sentier qui descend directement sur 'Montlardier' par la Fraisse.

Au milieu de l'alpage, plusieurs marmottes sifflent à mon arrivée. Plus loin, un chamois siffle puis remonte doucement vers les pentes.

Le bas de la combe se ressert de plus en plus. A partir de juillet, la végétation est 'exubérante' et assez haute. Après une averse, on est vite trempé. Ce n'est pas le cas en ce début de mois de juin.

L'eau ruisselle est un petit cours d'eau avant de se jeter dans les pentes.

Le sentier est en forêt ensuite et coupe la nouvelle piste forestière que j'ai prise le matin.

Il continue de descendre de l'autre côté.

NB : La fin de la piste forestière a été réalisée en été 2015. Auparavant, elle s'arrêtait un peu après le départ pour l'alpage des chalets Besson et Chaffard.

Par curiosité, j'ai décidé de suivre la piste jusqu'au bout (en jaune sur le plan) et ensuite de monter en direction de la croix de Rossane par une ancienne piste de débardage qui finit par se perdre.

La vue sur les ravins de la Lavanche est assez spectaculaire. Il faudra que j'y retourne plus longuement.

Revenu sur mes pas, je suis descendu par le sentier de Montlardier mais il est possible de revenir par la piste, comme à la montée.

.

Pour info, tous les ans (depuis 1944), une messe est dite à Rossane le dernier dimanche de juillet.

Plus d'info sur la messe et Croix de Rossanaz sur ma page Rossanaz & Colombier, par Aillon-le-vieux.

.

Retour en haut de page