Depuis la Charniaz
Depuis la Charniaz, le Mont d'Etrier (1404m) et Rossanaz (1891m) - Massif des Bauges.

Accueil // Marches & Rando // Visites en Bauges // Le pont du Diable

Le pont du Diable, à Bellecombe

.

A Bellecombe, une petite balade à quelques kilomètres de nos gites.

Selon des informations contradictoires, Le pont du Diable daterait vraisemblablement des Romains mais aurait pu, selon la légende, être construit par les Sarrazins au Xème siècle.

Toujours est il que ce pont est certainement le plus ancien des Bauges.

PS : Diaporama maxi-taille en cliquant sur les photos + roulette de la souris (ou flèches) pour le défilement.

En partant de nos gites, rejoignez Lescheraines en passant par Attilly, le Villaret...

Passez le chef-lieu de Lescheraines puis Lescheraines 'le pont' et prenez à gauche après le pont. Un peu plus loin, à la Charniaz ( 1 Km environ, ), suivez sur votre droite la direction ' Bellecombe-en-Bauges '.

500 M plus loin, sur la route qui mène au Col de Leschaux, garez-vous sur le petit parking, sur la droite. Le chemin d'accès au Pont du Diable est du coté droit de la route.

Le chemin est bien marqué dans le sous-bois. Il suffit de le suivre et de descendre sur la droite après les maisons.

Sous ce pont, le nant de Bellecombe est en effervescence et un précipice de 30 mètres s'ouvre sous vos pieds.

PS : Faites très attention avec les enfants car l'on peut approcher à raz du canyon.

De plus, prenez toujours de bonnes chaussures car en sous-bois, le sol est toujours humide et glissant.

Cette gorge étroite et très encaissée mais également assez courte captera votre attention. Vous pourrez observer les sportifs pratiquant le canyoning (avec évidemment un équipement spécifique et une bonne connaissance de l'activité! ).

200 mètres de long et 50 m de dénivelé en canyoning.

N.B.: Le ruisseau de Bellecombe sépare les communes de Bellecombe et Lescheraines.

La légende du pont du diable

le Diable fit promettre au maçon de Bellecombe-en-Bauges que l'âme du premier être qui naîtrait au village à la fin des travaux lui appartiendrait.

Le bâtisseur eut peur car sa femme enceinte devait accoucher pour cette même date. Par pur hasard et grande chance, une truie mis bas juste au bon moment. Le maçon malin trompa Belzébuth et sauva l'âme de son fils nouveau-né.

Après le pont du diable, vous pouvez aller visiter la scie à grand cadre en dessus de Bellecombe.

Après un gros orage, la grotte de Prérouge est à voir pour la résurgence et le volume d'eau du Chéran.

Retour en haut de page