Les chalets du col de Chérel
Les chalets du col de Chérel - 1495m - Bauges

Accueil // Marches & rando. // Balades - Bauges devant // L'alpage de Massoly

Balade à l'alpage de Massoly via le col de Chérel, au dessus de Jarsy.

.

Après la balade classique du col de Chérel, l'alpage de Massoly permets de prendre de la hauteur et d'ouvrir le panorama.

Avec 700m de dénivelé, cela reste une rando facile mais peu connu.

PS : Diaporama maxi-taille en cliquant sur les photos + roulette de la souris (ou flèches) pour le défilement.

De nos gites, prenez la direction des 'Bauges Devant' jusqu'à Jarsy (par la Compôte) puis continuez la route en direction de 'Précherel' (989m). Le parking est au hameau.

Du parking de Précherel, prendre la piste pastorale qui mène au Pont de Leyat (1052m) en 15 mn.

NB : Lien pour télécharger le topo de la balade à l'alpage de Massoly, par le col de Chérel, en Pdf.

Monter au Col de Chérel par la nouvelle piste ou l’ancien chemin, plus pittoresque, plus raide mais plus en forêt (si temps chaud).

Au lieudit "Sous les Plans" (1358m), on peut rejoindre le col en prenant la piste qui fait une large boucle dans l’alpage. C’est par la piste que nous reviendrons.

Au col de Cherel , belle vue sur nos montagnes : A l’est, la Pointe d’Arcalod (2217 m), Tré le Molard (2035 m) et le Mont de La Coche (2070 m). Côté ouest, le Mont Trélod (2181 m) domine.

.

Au col, sur la droite, trouver le sentier qui part dans la forêt assez à plat au début. Ce sentier est bien marqué sur le terrain (en pointillé sur la carte au 1/25000) mais non balisé. Il monte d’abord tranquillement puis un peu plus soutenu dans l’alpage jusqu’à Massoly.

La trace se termine dans la combe. Le chalet (1690m) se trouve en face, adossé à la butte.

Un peu plus haut, le l'autre côté du talweg, une ruine de chalet (emporté par une avalanche en 2018) est visible si vous décidé de faire une boucle avec retour par ‘le Curtillet’.

L’alpage est paturé par un troupeau de génisses tarine et abondance. Aujourd’hui, elles sont un peu curieuses, limite ‘pot de colle’.

Nous décidons de descendre directement sur la piste d’alpage qui est bien visible, en contrebas. Un sentier est moyennement marqué pour la descente. Il faut donc y aller ‘à la vue’, en franchissant un passage où il faudra s’aider des mains sur quelques mètres.

Arrivé au chalet, un tunnel abrite un troupeau de chèvres.

Un autre chalet à proximité a également été détruit par l'avalanche de 2018.

Ensuite, le retour se fait par la piste jusqu’au lieu ‘sous les plans’ ou il faudra choisir entre revenir par le GR (long et presque ennuyeux) ou prendre la piste.

.

.

Retour en haut de page