Depuis le Colombier.
Vue de sous le Colombier, en repartant vers le col de Rossane - Massif des Bauges - Savoie.

Accueil // Marches & rando. // Rando - Vallée d'Aillon // Rossane & Colombier.

Rossanaz & Colombier, par Aillon-le-vieux

.

Cette randonnée part d'Aillon-le-vieux et redescend sur 'Montlardier', à 500 m de nos gites.

Un vélo posé à l'arrivée permet de faire facilement les 5 km pour récupérer la voiture.

Le dénivelé est d'environ 1100 m, avec un début de parcours en forêt. Prévoyez 6 H au moins pour la boucle décrite.

PS : Diaporama maxi-taille en cliquant sur les photos + roulette de la souris (ou flèches) pour le défilement.

De nos gites, monter aux Aillons par 'la Lavanche' et poser la voiture vers l'église. Il y a 5 km entre le point de départ et celui d'arrivée.

J'ai fait cette balade le 28 juillet 2013, jour de la messe à Rossane. Tous les ans, le curé du Châtelard dit la messe le dernier dimanche de juillet et cela, depuis 1944.

D'Aillon-le-vieux (920m), suivre le chemin agricole qui monte dans les prés.

Vous arriverez vite au bois et sans complication, par un sentier bien marqué (balisé de losanges jaunes), régulier et raide, vous allez rapidement prendre de la hauteur.

Cette montée par la combe du cheval est la plus rapide. Vous traverserez des couloirs d'avalanches. Si c'est l'hiver, méfiance.

Jusqu'à Prés Penet (1480m), la montée se fait à l'ombre le matin et quand la forêt s'éclaircit, vous êtes pratiquement au sommet.

Au sommet de la combe du Cheval (1700m), prendre à droite, le col du Colombier puis le Colombier.

Sous le col du Colombier, dans le pied du banc de rocher, se trouve une grotte qui a été creusée par l'homme : la grotte du mineur.

Le début est naturel puis ensuite creusé pour le passage d'un homme debout. Plus loin, séparation en 2 boyaux de plus en plus petits qui se rejoignent plus loin.

Prévoir une lampe mais surtout la plus grande prudence, c'est en partie éboulé.

Du col au Colombier, la montée se fait sur la crête de la pente herbeuse, à main gauche.

A mi-chemin, sur le petit surplomb rocheux, un sentier non balisé part à flanc de montagne sous le Colombier. C'est celui que je prends quand je redescends sur Rossane.

Au sommet, belle vue sur les sommets des Bauges. L'arclusaz, mont pelat et la station des Aillons, rochers de la Bade et Margériaz.

A l'opposé, Rossanaz, Semnoz et le lac d'Annecy, banc Plat, trélod-Pleuven puis les montagnes de la réserves.

C'est un peu brumeux et couvert par moment. Il faudra revenir pour avoir une vue plus nette.

Pour le retour vers Rossanaz, dans la mi-descente du Colombier, il faut prendre sur la droite un sentier qui part à flanc de montagne.

D'abord bien marqué, il se perd peu à peu pour ne plus exister, faute de passage suffisant.

En filant suivant les courbes de niveau, on arrive à passer et rejoindre le paturage au dessus du col de Rossanaz.

La croix de Rossanaz est en face.

Depuis la croix de Rossane, on a une vue directe sur Margériaz.

On voit bien les larges parkings (en forme de lentille blanche) au pied de la station.

Les pistes ont été ré-engazonnées les premières années du stade de neige avec apports de terre importants pour fixer les pierres préalablement concassées et permettre un ski sans cailloux.

Quelques centaines de mêtres plus loin, coté sud, une table d'orientation à été installée il y a quelques années.

Tous les ans depuis 1944, une messe est dite à Rossane le dernier dimanche de juillet.

En raison de la destruction puis du remplacement de la croix, cette année 2013 a vu une participation très importante à la messe.

En effet, plus de 150 personnes étaient présentes à 11 H en ce dimanche 28 juillet, soit environ 3 fois plus que les années précédentes !

En aout 1944, une première croix a été installée a Rossanaz.

La croix suivante avait été fabriquée au Villaret (hameau du Châtelard) en 1967. Elle était faite de bois et recouverte d'aluminium.

Suite à la foudre qui l'avait détruite en septembre 2012, une souscription a été lancée au printemps 2013 pour la remplacer.

Fabriquée à Arith, elle a été transportée par hélicoptère puis fixée sur sa base le 18/07/2013, avec prises de terre et cables d'haubanages.

De Rossane, on peut redescendre par le même chemin que la montée.

Préfèrant faire une boucle, j'ai opté pour filer sur 'la montagne à Besson' via 'le trou du Pachu' qui est au pied de la combe de l'Illiette.

Un petit passage permet de franchir sans difficulté une barre rocheuse pour se retrouver au sommet de l'alpage voisin.

il faut prendre ensuite à plat sous les rochers jusqu'au pierrier. A ce dernier, le descendre le plus bas possible, face à la pente.

L'alpage a deux chalets: le chalet Chaffard et le chalet Besson.

Au bas des patures, traverser la forêt jusqu'à rejoindre la route forestière qui part de Montlardier.

PS: De Rossanaz, on peut également descendre sur Montlardier directement par le sentier en lacets.

Retour en haut de page