Le Revard
Secteur de la Croix du Berger, au Revard - Massif des Bauges

Accueil // Marches & Rando // Sorties raquettes // En raquettes, au refuge de la Plate.

En raquettes, au refuge de la Plate.

Balade du 5 février 2016, par beau soleil .

Une balade en raquettes avec peu de dénivelé positif. En plus, on commence par descendre! Environ 3h30 de marche aller-retour.

Nouvelle balade au refuge de la Plate avec un beau soleil en février 2016 (descendez plus bas sur cette page).

Chalets de la Clusaz
Les chalets de la Clusaz. alt. 1198 m

Pour faire cette petite virée en raquette, il faut rejoindre le Revard. Evidemment, la balade se fait aussi l'été.

Environ 27 km et 35 minutes de voiture.

De la Fruitière, il faut passer à Lescheraines et prendre à gauche avant l'église, direction 'le Noyer, Col de Plainpalais'.

Quelques centaines de mètres après le col, continuer sur la droite et filer sur la Féclaz.

Traverser le village pour rejoindre le Revard. Juste avant ce dernier, prendre la direction d'Aix-les-Bains (D913) et descendre jusqu'à la maison en bordure de la route, coté amont.

Cette maison se situe environ 300 - 400 m plus bas que le départ du télésiège des Ebats.

Du petit parking ( alt. 1229m), prendre le chemin qui descend aux chalets de la Clusaz.

Aux chalets, continuer le sentier balisé jaune et rouge qui marque le GR de pays - Tour des Bauges.

Continuer de descendre jusqu'au chalets Mermet.

On atteint le point bas de la balade soit la cote 1140.

Continuer le sentier en fond de vallée. En hiver, sauf si chute de neige récente et conséquente, les traces sont visibles. Sinon, sortir sa carte et suivre les balises.

Sur la fin du parcours, on reprend un peu de hauteur pour rejoindre le refuge à environ 1280 m d'altitude.

Arrivés au refuge de la Plate, on est content de trouver un coin chaud et abrité quand le temps est à la neige, comme en ce 7 janvier 2012.

Vous pouvez manger si vous avez prévu et donc réservé avant. En hiver, beaucoup de skieurs de fond car sur une piste rouge.

Sinon, il y a la salle hors-sac, à l'étage.

Le retour se fait par les mêmes traces.

A noter que ce chemin peut très bien se pratiquer en été, au milieu des alpages.

PS : le numéro de téléphone du refuge de la plate est le : 06 30 54 97 63.

Le 5 février 2016, nous sommes retournés au refuge de la plate mais par beau temps cette fois ci !

PS : Diaporama maxi-taille en cliquant sur les photos + roulette de la souris (ou flèches) pour le défilement.

En ce début février 2016, la neige est faiblement présente aux environs de 1000 m.

Nous avons donc décidé de partir en chaussures de montagne mais sans chausser les raquettes, que nous n'avons d'ailleurs pas emmenées sur les sacs à dos.

Il a neigé il y a 2 jours mais les traces portent suffisamment, les guêtres suffisent.

Le soleil est de la partie, juste quelques brumes et nuages bas au retour.

La brume matinale vers le ruisseau des Otalets magnifie le paysage.

C'est avec des températures clémentes et un temps splendide que nous arrivons au refuge de la Plate.

Beaucoup de randonneurs ou de fondeurs se sont arrêtés pour manger.

Nous repartons tranquillement, les sapins déchargent le peu de neige de leurs branches.

Contrairement à ce matin, nous croisons une ou deux personnes. Mais c'est pas la cohue!

A la sortie de la sapinière, au lieu dits Otalets ( en contrebas de la grange du même nom ), on voit bien sur l'autre versant, au sud-ouest, 3 chalets alignés dans la prairie.

Si l'on monte dans cette pente, on passe par les granges de la Plume pour arriver à la tourbière des Creusates.

On a fait cette boucle en février 2015, involontairement car on s'est un peu perdu avec le brouillard !

On était partis pour le refuge de la Plate mais on a tourné du mauvais côté pas très loin du refuge. Les paysages d'hiver applanissent le relief et cachent les repères.

Mais ce jour là, on avait fait quand même une belle balade.

Sur le chemin du retour, la brume remonte de la vallée et envahit puis reflut sur le chalet Mermet.

Cette balade emprunte le GR du tour des Bauges.

En bas de la carte, la zone naturelle protégée correspond à la tourbière des Creusates.

Retour en haut de page