Depuis la Galoppaz, vue sur le Bassin chambérien.
Depuis la Galoppaz, vue au Sud - Massif des Bauges - Savoie.

Accueil // Marches & rando. // Rando - Vallée d'Aillon // La pointe de la Galoppaz, en boucle.

La pointe de la Galoppaz, du col des Prés (Aillon le jeune).

.

Cette randonnée à la Pointe de la Galoppaz (prononcez Galoppe), est assez fréquentée. Ce sommet au Sud des Bauges, offre un large panorama sur la combe de chambéry et la Chartreuse.

Il faut compter environ 2h15 pour la montée. Presque 700 m de dénivelée.

Parcours fait mi juin 2018. Temps couvert puis se dégageant un peu. Sol détrempé à la montée.

PS : Diaporama maxi-taille en cliquant sur les photos + roulette de la souris (ou flèches) pour le défilement.

De nos gites, rejoindre Aillon le Jeune puis le col des Prés et redescendre vers Chambéry. A 1,5 km du col, se garer sur le coté droit de la route.

Le chemin part en face (chemin agricole, ne pas se garer devant).

Suivre le chemin sans difficulté jusqu'à une bifurcation (côte Gueulets - 1070m). Nous avons choisi de monter par le col de la combe de Servenne (par la droite) et de redescendre par le chalet de la Buffaz.

La montée jusqu'au col est 'grasse', le sol est lourd par endroit.

Au col, on peut prendre un raccourci sur la gauche pour éviter de descendre dans le chemin boueux (photo N°2).

Le sentier ensuite est très agréable, en sous-bois ou à découvert. Puis on arrive au pied de l'alpage (1465m) qu'il faut remonter.

C'est au choix : Soit par la crête herbeuse sous la croix soit dans le creux de l'alpage en suivant les marque jaunes (On arrive alors entre la petite Galoppe et la pointe).

Une croix en fer est érigée au sommet (1680m) et une autre en bois, 100 m en contrebas, coté Chambérien.

Du sommet, la vue est un peu nuageuse mais par temps clair, le tour d'horizon sur 360° nous permet d'identifier les massifs des Bauges, Chartreuse et Belledonnes.

Côté Bauges, au premier plan, Margériaz, le Colombier, la station des Aillons puis la Dent d'Arclusaz à droite. Plus loin, le Mont Trélod, les Pointes de l'Arcalod et de Chaurionde, le Mont Pécloz...

Pour le retour, descendre le sentier à travers l’alpage.

Par temps humide, ne pas suivre le chemin qui contourne sur la gauche la Petite pointe de la Galoppaz (1623m) car cela risque d'être impraticable (comme cela fut le cas pour nous).

Prendre en face et suivre la trace dans l'alpage qui récupère un peu plus bas le chemin et la 'chicane à vache'.

Au col de la Buffaz (1439m), continuer tout droit pour rejoindre le chalet de la Buffaz (1498m).

PS : Du col, on peut rejoindre le rond-point et le col du Lindar comme indiqué dans la rando de la Pointe de la Galoppaz, par les Aillons. puis redescendre à Aillon-le-Jeune.

Le chalet de la Buffaz se compose de 2 batiments, un pour les animaux et l'autre pour les alpagistes.

Personne sur place aujourd'hui. Pas de vaches laitières, juste des génisses donc pas besoin de présence humaine.

PS : les propriétaires ont eu la 'bonté' de laisser ouvert l'écurie comme abri en cas de mauvais temps. Soyez respectueux des lieux. Et merci pour cette bonne idée qui en rechauffera plus d'un en hiver !

Au chalet de la Buffaz, prendre le sentier sur la gauche, direction 'col des prés'.

On remonte légèrement au dessus de 1500m avant de descendre le chemin qui serpente dans la forêt. Assez pentu mais agréable.

On peut aussi atteindre la Pointe de la Galoppaz, par les Aillons en partant du Col du Lindar.

Retour en haut de page