Panorama depuis le Julioz - 1662m.
Depuis la croix du Julioz - Massif des Bauges - Savoie.

Accueil // Marches & rando. // Rando - Autres // Le Julioz.

Le Julioz, au départ du Chatelard en Bauges.

.

La position centrale de l'arête rocheuse du Julioz permet d'avoir une belle vue sur les principaux sommets des Bauges (Semnoz, dent des Portes, Trélod, Armenaz, Pécloz, Rossanaz, Colombier) et sur les vallées du Massif des Bauges.

La crête est orientée nord-sud et donc bien exposée.

De plus, l’altitude relativement faible du Julioz (1662 m) permet de randonner assez tard en saison ou dès la fonte des neiges.

PS : Diaporama maxi-taille en cliquant sur les photos + roulette de la souris (ou flèches) pour le défilement.

De nos gites, rejoindre le chef-lieu du Châtelard et prendre la petite route qui monte à droite (environ 200-300 m avant la mairie), à l’entrée sud du village.

La route monte aux Garins en 3-4 km.

Du parking des Garins où la croix vient d’être rénovée (1071m), rejoindre à 100 m la piste qui monte au ‘refuge’ des Garins.

C’est le même départ que le sentier des 'Monts Désertés’, circuit thématique sur l'éboulement de 1931 au mont du Châtelard.

Laisser le gîte/refuge des Garins sur la gauche et continuer soit par la trace qui monte dans l’alpage puis la forêt soit par la piste forestière qui fait plusieurs lacets à travers les feuillus et sapins.

Les 2 options se rejoignent à une vaste plate-forme de retournement des camions grumiers où se croisent plusieurs chemins.

Prendre la piste sur la droite. Rapidement, l’orientation va tourner de l’est pour le plein nord. Suivre les balises jaune-vert.

La marche est agréable en hiver. Les feuilles sont au sol et le soleil chauffe l'atmosphère.

Balade faite le 9 décembre 2016. Température fraiche le matin mais ciel bien dégagé.

Vers 1500m environ, le sentier sort de la forêt et débouche sur une succession de ressauts rocheux.

On suit l’arête toujours vers le nord avec un cheminement pas toujours facile dans les lapiaz et les blocs.

L’itinéraire est balisé de marques de peinture assez visibles dans ce sens.

À partir de l’antécime (1645m), il reste encore un bon cheminement sur l’arête (on pense être arrivé mais ce n’est pas le cas) avant d’arriver à la croix (1662m).

Compter un peu moins de 3 heures pour la montée et 2 h pour le retour. Si vous êtes à l'aise sur les terrains accidentés, vous pouvez enlever 1 h.

Du sommet, vue magnifique sur le Colombier-Rossanaz, Margériaz, le Semnoz, Vallée d’Annecy et Tournette, puis l’enfilade Banc Plat, dent des Portes, Trélod (2181m) et dent de Pleuven.

Descendre par le même chemin en ouvrant l’œil pour bien suivre le sentier. En effet, les marques de peinture sont moins visibles que dans le sens de la montée.

En ce début décembre, le sentier dans les feuilles est peu ‘marqué’ et on a vite fait de sortir de la trace.

Pour le retour, Il est possible de continuer sur la crête vers le nord, de descendre sur le golet de Doucy puis de rejoindre soit le Reposoir de Bellecombe soit le Cul du bois, à Doucy. Il faudra alors prévoir une 2eme voiture.

Retour en haut de page